11/07/2007

C.Q. de presse : les mensonges du RWF

Logo-B+

 

 

 

 

Ensemble pour une Belgique pleine d’avenir

 

 

C.Q. de presse : Les mensonges du RWF :

 

 

Dans un communiqué de presse envoyé aux médias le 9 juillet dernier, le RWF stigmatise la fête de la communauté flamande que notre association, B Plus, a organisé ce 11 juillet à Dinant en collaboration  avec la ville. Cet acte est sans doute destiné à faire parler des rattachistes dans les médias, reste que nous nous devons de réagir à certains passages purement mensongers figurant de ce communiqué.

 

A l’instar des fêtes de Wallonie organisées à Anvers par notre association, cette festivité se veut être un témoignage d’ouverture et de respect pour l’autre principale communauté du pays. Il est notable de constater qu’à Anvers, les extrémistes flamands ont déjà par le passé perturbé la manifestation de B Plus en invectivant les participants à la fête avec les mêmes arguments que le RWF. « On aime bien les Flamands mais chez eux » et réciproquement… Tendre la main dérange visiblement…

 

B Plus a toujours combattu le nationalisme flamand depuis sa fondation en 1998. Notre association, composée équitablement de francophones et de néerlandophones, y compris au sein de notre comité de direction, a notamment pourfendu les arguments séparatistes des nationalistes flamands du groupe « In de Warande ». B Plus s’oppose également à toute scission de la sécurité sociale, pourtant au programme des résolutions du parlement flamand de 1999. B Plus est également défenseur des facilités actuelles dans les communes de la périphérie bruxelloise concernées. B Plus a encore démonté le mythe de la Flandre nationaliste en distribuant des drapeaux belges au tour des flandres, opération qui a recueilli un grand succès et provoqué l’ire des nationalistes… Notons également que B Plus conditionne la scission de BHV à la création d’une circonscription nationale permettant notamment aux francophones de la périphérie de continuer à voter à la Chambre pour des femmes et hommes politiques francophones dans le cadre de cette circonscription. Enfin, contrairement à ce que le RWF affirme, B Plus n’a jamais prôné la scission de la politique de l’emploi.

 

B Plus n’est nullement pour une soumission d’une communauté par rapport à une autre. Nous n’avons simplement pas d’œillère communautaire comme les nationalistes de tout bord et certains hommes politiques. Ni belgicains unitaristes, ni nationalistes flamands, nous militons pour un fédéralisme d’union et équilibré.

 

Pour terminer, nous tenons à saluer le bourgmestre de Dinant, monsieur Richard Fournaux, pour son hospitalité et son ouverture d’esprit. Précisons encore que Richard Fournaux est membre de B Plus au même titre qu’Anne-Marie Lizin (PS), Hervé Jamar (MR), Josy Dubié (Ecolo) et d’autres francophones et néerlandophones peu connus pour leur sympathie pour le nationalisme flamand.

 

Gilles Vanden Burre Président de B Plus fédéral

 

Nicolas Parent Vice-président pour la Wallonie

 

Tony Van de Calseyde Vice-président pour la Flandre

 

22:51 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rwf rattachisme bplus dinant fete de la communaute flamande |  Facebook |