05/12/2007

Speed-dating intercommunautaire à Liège

0712%20Speed%20dating%20W-F[1]

Speed-dating intercommunautaire.  Date : Jeudi 13 décembre à 20 heuresLieu : Celtic Ireland Club, 143, boulevard de la Sauvenière, 4000 Liège  En ces temps communautaires agités, la section liégeoise de B Plus, asbl qui lutte contre le séparatisme et pour une Belgique fédérale solidaire et efficace, vous annonce l’organisation de son premier speed-dating intercommunautaire. Le principe de ce speed-dating est repris aux, désormais classiques, soirées de rencontres pour célibataires, qui permettent à leurs participants de discuter « entre quatre yeux » avec un grand nombre de personnes au cours d’une même soirée avec à la clef  la promesse d’une deuxième rencontre voire un engagement à plus long terme. Notre objectif n’est évidemment pas de parvenir à ce résultat…. mais bien de permettre aux Liégeois de discuter avec des néerlandophones, des germanophones ou des personnes issues d’autres communautés de nouer, ou renouer, le dialogue sur des thèmes d’actualité, à savoir les différents problèmes communautaires en Belgique et les solutions éventuelles pour y remédier. Au-delà de cet objectif, nous sommes convaincus que c’est dans l’absence de dialogue entre les différentes communautés de Belgique que résident un grand nombre de problèmes liés à la crise politique actuelle. Aussi, par notre action, si modeste soit-elle, nous entendons proposer une réponse positive à ce triste constat. Même si, fort d’une expérience précédente, nous savons qu’un public néerlandophone résidant à Liège serait potentiellement intéressé par cet événement, nous souhaitons proposer aux Liégeois un panel représentatif d’invités flamands issus, pour la plupart des jeunesses des partis politiques démocratiques, en ce compris la NVA, et de B Plus. Grâce à la diversité de ce panel, nous espérons que ces rencontres intercommunautaires seront les plus fructueuses possibles et, que les participants quitteront la soirée avec une idée plus complète des différentes sensibilités qui peuvent coexister au sein de l’opinion publique d’une même communauté. L’invitation est donc lancée à toutes les personnes, peu importe leur communauté, souhaitant participer à ce speed-dating inter-communautaire. Nous tenons toutefois à attirer l’attention des personnes intéressées sur le nombre limité de participants autorisés à cette soirée. Inscriptions (jusqu’au mardi 11 décembre 23h59) et rens. : via mail à bplusulg@yahoo.fr ou par téléphone au 0497/17.20.57

16:59 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : speed-dating intercommunautaire liege luik jeunesse politique gr |  Facebook |

19/09/2007

Rudy Aernoudt continue le combat

www.lalibre.be 

Politique - polémique

Rudy Aernoudt continue le combat
christian laporte

Mis en ligne le 19/09/2007
- - - - - - - - - - - 

Rudy Aernoudt revient sur les vraies raisons de sa démission.
Et quoi qu'on en pense, il ne voit l'avenir de la Flandre qu'en Belgique et en Europe.

BELGA

entretien

Trois jours après avoir été démis comme secrétaire-général à l'administration flamande, Rudy Aernoudt n'a rien perdu de son esprit critique.

Vous avez toujours du punch à revendre...

Mais pourquoi pas ? Tout ce que je laissais déjà sous-entendre se voit confirmé. Quant à certaines attaques qui me visent maintenant, il est clair que certains n'apprécient pas que je continue à faire de la résistance.

Selon vous, le gouvernement flamand vous a démis alors qu'il n'avait pas tous les éléments en main.

La ministre Moerman a reçu dès le 16 août le rapport de l'ombudsman faisant état de certaines malversations dans son cabinet. Elle aurait dû y répondre pour le 10 septembre mais ce jour-là elle a demandé une prolongation de 10 jours. C'est dans cet intervalle que j'ai reçu mon C4 dans ma boîte... Il apparaît maintenant que le gouvernement flamand n'était pas au courant de ce rapport quand il m'a éjecté...

Mais officiellement, l'on vous reproche d'avoir déclaré qu'il y avait de nouvelles structures flamandes inutiles et que vous n'avez pas réagi contre la pétition faisant de vous un primo-ministrable...

 

On ne m'a certainement pas reproché d'avoir modernisé mon administration, tout au contraire mais il ne fait pas de doute que le gouvernement flamand n'a pas la même vision que moi de l'avenir de la Flandre. Jusqu'à preuve du contraire, un fonctionnaire a le droit d'avoir et d'exprimer des idées. Je ne suis pas contre la Flandre mais pour moi son avenir se situera en Belgique et en Europe.

 

Mais encore...

Je suis clairement favorable à ce qu'il y ait une plus grande efficacité dans les structures régionales ; en même temps, je plaide pour la collaboration interrégionale et, enfin, je suis un supporter d'une application correcte du principe de subsidiarité, ce qui veut dire que dans certains cas, il faut plus de pouvoir pour les entités fédérées mais ça n'exclut pas non plus que l'on défédéralise certaines compétences.

 

D'aucuns vous voient déjà entrer en politique...

 

Jean-Marie Dedecker s'est exprimé parce que nous nous connaissons en fait depuis 25 ans lorsque nous avons travaillé dans la même banque. Cela dit, mes idées sur la Belgique ne sont pas vraiment les siennes, et encore moins celles du Belang...

Votre combat continue ?

Oui, j'y suis encouragé par les anonymes qui lèvent spontanément le pouce en rue pour me dire qu'ils apprécient la ligne que je suis. Et cela aussi bien à Bruxelles qu'en Flandre. J'entends donc continuer mon combat pour une véritable bonne gestion et je consulterai d'ailleurs un juriste dès ce jeudi...

Et puis, je dois quand même faire honneur au prix du courage politique que j'ai eu de B Plus et à celui qui m'a été donné dans le cadre des prix Condorcet-Aron. Des distinctions qui encouragent à se battre pour une société qui reste résolument solidaire.

19:22 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rudy aernoudt b plus |  Facebook |

23/07/2007

B Plus au JT de la RTBF

La chaîne publique francophone a diffusé un reportage présentant l'asbl B Plus à l'occasion du 21 juillet. On peut y voir deux membres connus de B Plus Anne-Marie Lizin et Wilfried Martens, ce dernier expliquant le pourquoi de son adhésion à notre association.

 

Cliquez sur l'image suivante pour consulter la vidéo :

 

Image 3

 

12:26 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : b plus wilfried martens anne-marie lizin yves leterme belgie bel |  Facebook |

18/07/2007

Huy ! Ja ! à la Belgique

Huy à la Belgique

 

IMG_0177

Le comité de direction de B Plus recu le 8 juillet par le college de la ville de huy

 

8 >22 juillet 2007

 

La Fête nationale belge, le 21 juillet, est le point d’orgue d’une quinzaine festive et culturelle organisée autour de la thématique « Noir, jaune, rouge ». Huy, en collaboration avec B Plus,  veut ainsi réaffirmer son attachement à une Belgique unie sous un même drapeau. Animations commerciales, exposition, concerts et spectacles « Made in Belgium » agrémenteront le copieux programme de ces réjouissances.

 

Dimanche 8 juillet

 

>Evénement d’ouverture, Grand-Place, 11h

Les trois coups de la quinzaine seront frappés au cours d’une réception qui se tiendra à l’Hôtel de Ville.

A cette occasion, les Sociétés Royales de Huy seront mises à l’honneur.

 

>Animation musicale avec le Magic Jazz Band

Grand-Place, 16h

 

Du 8 au 22 juillet

 

>Les Mémoires de l’Hôtel de Ville

Tous les soirs, sur la Grand-Place, un petit bout d’histoire vous est conté sous la forme d’un « journal parlé » inattendu avec illustrations visuelles, tactiles ou gustatives… Une organisation de l’Asbl Epofor.

 

Du 9 au 22 juillet

 

>Exposition à l’Hôtel de Ville

Le 7 janvier 1856, le premier numéro d’un journal « La Meuse » voyait le jour, édité par les chevaliers Léon et Charles de Thier, le banquier Nagelmackers et Félix Capitaine.  En 2006, le quotidien liégeois a donc célébré ses 150 ans d’existence. Pour l’occasion, il a présenté une vaste rétrospective

de « Unes » qu’il a publiées. Cette exposition permet de se replonger dans l’histoire: la grande Histoire,  bien sûr, mais aussi les grandes et petites histoires qui ont fait vibrer la région en 150 ans. On y retrouve bien sûr l’information, mais aussi les pubs d’antan,  les anciens feuilletons,  les jeux

du passé et même des petites annonces ! les pages ont été reproduites grandeur nature

sur un support peu courant: de la bâche industrielle. Une bâche qui évite la froideur d’un document présenté sous verre et qui se comporte un peu comme le journal papier lui-même.

 

Dimanche 15 juillet 

 

>La Fanfare Royale les Amis Réunis de Gives

En concert Grand-Place, 16h

 

Les 19, 20, 21 et 22 juillet

 

>Repas-spectacle 

« Huy 1937, entre la Belle Epoque et la Drôle de Guerre »

Les XIV Amis, un cercle de bourgeois hutois et bons vivants, ont invité des artistes parisiens

du cabaret « Le Chat Noir » à représenter un cabaret 1900. Malheureusement pour eux, les Jeunes Gardes Socialistes ont réservé la même salle pour une soirée de solidarité avec les orphelins

de la guerre d’Espagne. Quiproquo, échauffement des uns et des autres jusqu’à ce que le propriétaire des lieux propose un arrangement pour combiner les deux soirées. Et quand les militants rexistes

font irruption pour interrompre la fête… Les spectateurs, arbitrairement répartis entre bourgeois noceurs et militants ouvriers, sont en immersion totale dans cette époque pas si lointaine où nos valeurs démocratiques furent mises à l’épreuve.

 

Infos >Le repas-spectacle est proposé à l’Espace St-Mengold, Place Verte, à 20h. Une organisation de l’Asbl Epofor avec le soutien de la Ville de Huy. Prix 30 €. Contact Asbl Epofor, tél. 0496.487 198.

 

 

Vendredi 20 juillet

 

>Bal populaire avec « La Bande à Lolo »

Grand-Place, 20h

Composée de «7 fouteurs d'ambiance», la Bande à Lolo propose à son public de danser, de s'amuser, de chanter, minimum 5 heures durant, au son d'une musique non stop. Sa chanteuse, ses chanteurs,

ses cuivres, ses percussions, ses guitares et ses claviers: tous amoureux de bonne musique sont conditionnés par un même leitmotiv... une super ambiance. Les publics de la fête du vin à Ferrières, du 15 août en Outremeuse ou des Bandas à Dalhem ont apprécié.

 

Samedi 21 juillet 

 

>Village des saveurs et des produits artisanaux

Dès 10h, Avenue des Ardennes

 

>Animations déambulatoires, harmonie, ...

Dès 10h, Grand-Place et alentours

Avec « L’Harmonie de Vliermaal » (Limbourg). « Big Fire », un échassier cracheur de feu qui donne une autre dimension au feu. « Le Clown Tété » qui n’a pas son pareil pour tourner les situations ordinaires en dérision. « Un sculpteur de ballons » créatif et au répertoire inépuisable. « Le monocycle jongleur » pour le plaisir de tous. Deux savants décalés, « les magiciens délirants », réalisent

des expériences insolites dans leur labo transportable. Des maquilleuses transformeront le visage

des enfants et Radio Nostalgie propose de gagner des cadeaux tout au long de la journée.

 

>Podium variétés belges

Avenue des Ardennes

 

15h - André Borbé. Son répertoire est destiné aux enfants, mais ce n’est pas pour autant que

ses compositions ne sont pas des chansons à texte, que du contraire ! Il porte sur le quotidien

un regard curieux, juste, émouvant et malicieux, réaliste et grave mais sans jamais se départir

d'un positivisme latent et d'un judicieux à propos.

 

19h - Mélanie Duchesne. Cette jeune chanteuse de Nandrin est la gagnante de l’émission

« pour la Gloire » en 2002. Mélanie a plusieurs tournées dans son sac. Un talent non tronqué

pour les scènes bien rodées.

 

Lou & the Hollywood Bananas

Ils sont Belges et ont chanté : « Kingston Kingston », « Les petites rues de Singapour », « Casanova » ou encore « Pas peur du loup ».

  

J.J. Lionel

Cet artiste originaire de Binche était bassiste et chanteur dans un orchestre. L’immense succès

de "La danse des canards" (15 millions d’exemplaires vendus dans le monde) le fit sortir de l’ombre.

 

Sandra Kim

La célèbre interprète de « J’aime la vie » vous offrira un feu d'artifice sur la scène avec un cœur

d'or et une voix chaleureuse ...

 

Plastic Bertrand

Ses chansons, et notamment le fameux « Ça plane pour moi », sont reprises par les plus grands groupes américains et sa carrière internationale est couronnée dans le monde entier ! A ce jour, Plastic Bertrand a vendu plus de 20 millions de disques dans le monde entier !

 

Poulycroc

Ce groupe déjanté viendra enflammer le podium de Huy. Poulycroc est né en 1996, un peu comme une grosse blague et aujourd'hui, cette aventure est toujours une grosse blague ! La sélection de leurs reprises est aussi inattendue que leur manière unique de les interpréter.

 

>Feu d’artifice

Tiré du Fort, 23h

 

>California Dream

Piscine Communale, 12h-18h

 

Barbecue, DJ, Waterpolo, beach volley, bodypainting, miss, mister pool, hip hop, breakdance, bar soft, cadeaux, jeux ... California Dream est réservé aux ados

de 12 à 18 ans. Entrée gratuite.

 

Dimanche 22 juillet

 

Marvy Music

En concert Grand-Place, 16h

 

Informations

Ville de Huy, 1 Grand-Place, 4500 Huy. Tél. 085.217 821. E-mail event@huy.be www.huy.be

 

Huy à la Belgique est une organisation de la Ville de Huy.

Elle bénéficie du précieux soutien de :  Centre culturel de l’Arrondissement de Huy,

Maison du Tourisme du Pays de Huy Meuse-Condroz, B-Plus, La Mézon, Asbl La Hutoise,

Radio Nostalgie, Electrabel, La Meuse, Passe-Partout, Skoda.

04/03/2007

Verhofstadt évoque B Plus

http://www.dekamer.be/streaming/getPage.asp?page=2&itemGUID=20070215-1&original=true Le Premier Ministre évoque B Plus à la Chambre en réponse à une question du député Melchior Wathelet (cdH) sur la circonscription nationale. medium_guy_verhofstadtQuestionsVragen 01 Question de M. Melchior Wathelet au premier ministre sur "une circonscription nationale" (n° P1780)01 Vraag van de heer Melchior Wathelet aan de eerste minister over "een nationale kieskring" (nr. P1780) 01.01 Melchior Wathelet (cdH): Monsieur le premier ministre, je ne pose pas la question au président de la Chambre parce que je connais son point de vue depuis longtemps mais je me permets de vous interroger concernant une idée lancée par un groupe de réflexion dénommé "Pavia", qu'il faut prononcer à l'italienne; je suppose que c'est un avantage pour vous malgré le fait que je ne sache pas s'il se trouve en Toscane. Pour moi, l'idée est tout à fait séduisante et intéressante. Si votre parti - "open VLD" - se déclare ouvert à cette idée, on a aussi entendu ce week-end votre point de vue personnel, avec les idées fédératrices que vous avez voulu souligner en cette troisième voie. Monsieur le premier ministre, quelle est votre position quant à ce projet? Comment envisagez-vous d'aborder cette question? Quelles sont les suites que vous souhaitez donner à cette idée tout à fait intéressante? 01.02 Guy Verhofstadt, premier ministre: Monsieur le président, en effet, ce groupe a émis des propositions. Mais, dans les universités, il y a beaucoup de groupes qui en émettent! Je sais que nombre de mes prédécesseurs se prononcent en faveur de cette idée, comme M. Dehaene ou M. Martens qui s'est exprimé à ce sujet en tant que membre du B Plus. Personnellement, je crois qu'il faut renforcer les instruments au niveau de la fédération. Plusieurs possibilités existent comme, par exemple, un groupe constitutionnel ou une circonscription fédérale ou encore une coopération renforcée entre les différentes entités fédérées. Ce sera à nous, responsables politiques, de réfléchir pour voir quel consensus nous pourrons atteindre dans l'avenir afin de renforcer non seulement l'autonomie des Régions et des Communautés mais également les instruments fédérateurs. C'est certainement une des idées qui sera sur la table dans un avenir proche. 01.03 Melchior Wathelet (cdH): Monsieur le premier ministre, je suis heureux que vous ayez une attitude positive face à cette question. D'autres propositions avaient été évoquées, notamment une modification au niveau du Sénat. Il y a quatre ans, vous avez jugé qu'une réforme du Sénat était une priorité. Je regrette que, depuis lors, rien n'ait avancé. C'était pourtant une piste intéressante en vue de renforcer ces instruments fédérateurs au niveau belge et de favoriser un dialogue constructif. En conclusion, je suis heureux de constater votre attitude positive.

12:03 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : verhofstadt wathelet circonscription nationale federale kieskrin |  Facebook |

15/02/2007

Als België barst, wat dan met Brussel?

Als België barst, wat dan met Brussel?

Debat over de toekomst van Brussel in een uit elkaar groeiend België

donderdag 22 februari, 20u, De Markten, 1000 Brussel

Het Masereelfonds ligt aan de basis van een eerder origineel samenwerkingsverband tussen Vlaamse Volksbeweging Brussel, B-plus en wijzelf natuurlijk. Bedoeling van deze samenwerking is kwesties die verband houden met de federalisering en toekomst van België in openhartige en constructieve discussies te bespreken.

 

Een volgende thema dat wij t.g.v. deze openhartige gesprekken willen aansnijden, is de toekomst van Brussel in een België dat uiteenvalt, of 'barst', zo U wil. Indien België een confederaal geheel wordt, of indien Vlaanderen en Wallonië evolueren naar zelfstandige staten, wat is dan de toekomst voor Brussel? Moet Brussel kiezen voor Wallonië of voor Vlaanderen, moet Brussel overleven als zelfstandige stadstaat of als Europees protectoraat?  En wat zijn de gevolgen voor de welvaart en het welzijn van de Brusselaars? Hoeveel instellingen en bedrijven zullen wegtrekken uit Brussel, als dit niet langer de hoofdstad van België is? Zal Europa in zulk geval Brussel als zijn hoofdstad blijven erkennen? En zijn er dan nog oplossingen te vinden voor die vele problemen van leefbaarheid en urbanisatie, die Brussel enkel in overleg met zijn buren kan bemeesteren? Wat zullen de gevolgen zijn voor de verhoudingen tussen de taalgroepen in Brussel? Is er dan nog één reden om de Vlaamse minderheid te beschermen of bepaalde privileges toe te kennen? Zal er nog ruimte en geld zijn (ook vanuit Vlaanderen) voor het momenteel zo actieve Vlaamse cultuurleven en het kwalitatief hoogstaande Nederlandstalige onderwijs in Brussel?

Kortom, heeft Brussel enig belang bij het uiteenvallen van België? En welke conclusies dienen getrokken uit het antwoord op deze laatste vraag?

 

Voor dit gesprek is de medewerking gevraagd van Jan Degadt, Alain Maskens (Manifesto), Els Witte, Michel Krols (Trends)(o.v.), terwijl de leiding ervan aan Guido Fonteyn wordt toevertrouwd.

Dit gesprek heeft plaats op donderdag 22 februari, om 20u, in De Markten, Oude Graanmarkt 5, 1000 Brussel. Als deelname in de onkosten wordt er respectievelijk 4 of 6 euro gevraagd.

10:32 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : masereelfonds, b plus, brussel, debat |  Facebook |

01/02/2007

Vitalski en Wim Helsen: neen tegen separatisme!

B Plus verwelkomt twee nieuwe, prominente leden in haar rangen: Vitalski en Wim Helsen!

vitalski

Vitalski is een Belgisch perfomer, schrijver, dichter, conferencier en schilder. We kennen hem ook als de "nachtburgemeester" van Antwerpen. Vitalski is auteur van o.m. volgende boeken: "De geur van nat haar (roman,2001), Het gedicht Jongen en andere gedichten (poëzie,2005), Behekst (roman,2006). Voor meer informatie kan u altijd een kijkje nemen op zijn ondertussen befaamde blog http://www.bloggen.be/vitalski/ of de officiële website http://www.vitalski.com/.

175687244_b7d9ffb073_m

Wim Helsen begon in 1998 als cabaratier, samen met Randall Casaer, samen vormden ze het duo "Vrolijk België". Sinds 2001 staat Wim solo op het podium.

U kan Wim dagelijks zien in "man bijt hond", waarin hij de vrienden van de poëzie verblijdt met allerhande gedichten. Momenteel toert hij door Vlaanderen en Nederland met "Bij mij zijt ge veilig".

Meer informatie over Wim Helsen kan u vinden via http://www.helsen-williams.be/helsen/index.html

Beide heren spreken zich uit tegen separatisme en verlenen daarom hun steun aan B Plus, en dat kunnen wij ten zeerste waarderen!

Kim Roovers

21:42 Écrit par Ensemble pour une Belgique pleine d'avenir - Samen voor een Belgi dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bplus vitalski wim helsen |  Facebook |